Algérie: La présence de la RASD au Sommet de la TICAD, preuve de sa réalité irréversible

Yokohama (Japon) — La présence de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) au Sommet de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7) était une preuve que l'Etat sahraoui "est une réalité irréversible", a déclaré mardi à Yokohama le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek.

Après Abidjan, Maputo et Bruxelles où la RASD avait participé à des réunions de partenariat avec l'Union européenne (UE), le Japon et les pays de la Ligue des Etats arabes, notre pays prend part aujourd'hui au Sommet de la TICAD, réunissant l'Union africaine (UA) et le Japon, ce qui est une preuve de sa réalité irréversible et de sa place dans le concert des Nations", a soutenu M. Ould Salek dans une déclaration à la presse, en marge de la réunion ministérielle préparatoire à la TICAD 7, dont les travaux débuteront demain mercredi.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie sahraoui a estimé que "l'UA est devenue une force unie forte de ses principes et de sa Charte", rappelant que "le Maroc n'a pas réussi à torpiller cette position africaine, d'où la participation de la RASD à TICAD 7".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.