Mauritanie: La ville de Selibaby durement touchée par des pluies diluviennes

En Mauritanie, des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Selibaby, dans le sud-est du pays, ont fait trois morts et des centaines de familles sans abris.

Entre samedi et lundi, il est tombé sur cette grande ville de la vallée du fleuve Sénégal autant de pluie qu'en presque six mois dans cette région, d'où les pertes en vies humaines par noyade. Les élus locaux et les autorités régionales travaillent à l'organisation des premiers secours des populations.

Les quartiers de la capitale de la région du Guidimakha sont encore sous les eaux. Les intempéries ont provoqué des victimes et des destructions d'habitations comme l'explique à RFI Mohamed Vall Mekhallé, le maire de Selibaby.

« En vies humaines nous avons enregistré trois pertes : des jeunes garçons âgés de 8 ans, 9 ans et 12 ans.

Ensuite, nous avons enregistré des dégâts extrêmement importants dans les quartiers - des dégâts matériels dans les quartiers -, la disparition totale d'habitations précaires comme le banco, les tentes, les huttes, etc. »

Les inondations n'ont pas épargné les bâtiments en dur, selon le maire de Selibaby qui met l'accent sur les besoins immédiats des populations sinistrées.

« Tout le monde a été touché. Même les habitations en dur ont elles aussi été endommagées », aussi va-t-il falloir avoir recours à des logements provisoires, sous des tentes ou des bâches pour les familles sans abri. « Et puis de la nourriture, parce qu'ils ont tout perdu ! »

Le gouvernement mauritanien a dépêché une délégation conduite par le ministre de l'Intérieur à Selibaby pour évaluer l'ampleur du sinistre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.