Congo-Kinshasa: Gestion des fonds alloués à la riposte contre Ebola - Oly Ilunga entendu par la police

Oly Ilunga, ministre honoraire de la Santé, a été entendu mardi 27 août par la police, avec trois de ses anciens collaborateurs "sur la gestion des fonds alloués à la riposte au virus Ebola pendant qu'il était aux affaires", a annoncé à Top Congo, une source de la police judiciaire. Les trois collaborateurs de Oly Ilunga sont en garde à vue.

Contacté par Radio Okapi, les proches du ministre démissionnaire promettent de « réagir incessamment ».

Ministre de la santé entre 2016 et 2019, Oly Ilunga avait démissionné de ses fonctions le lundi 22 juillet 2019. Dans une correspondance adressée au chef de l'État, il contestait la reprise en main de la riposte contre l'épidémie d'Ebola par le président de la République et de la constitution d'un secrétariat technique pour le suivi de la riposte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.