Congo-Kinshasa: A Kananga, UNPOL forme des Officiers de Police Judiciaire sur la lutte contre la traite des êtres humains

communiqué de presse

La Police de la MONUSCO, à travers son unité de lutte contre le crime organisé (SOCSU), a ouvert ce mardi 27 aout 2019 une session de recyclage portant sur «la traite des êtres humains», au commissariat de la commune de Nezha, à Kananga, dans le Kasaï-Central. Plus de vingt officiers de Police judiciaire (OPJ) sont conviés à ce recyclage pour les aider à renforcer leur capacité professionnelle.

Pour la Police de la MONUSCO, cette formation rentre en droite ligne avec le mandat de la mission onusienne en République Démocratique du Congo.

Notamment, le mandat lié à la protection des civils. Elle permettra aux OPJ de mener des actions judiciaires en rapport avec tout trafic d'être humain, principalement les femmes et enfants, en RDC.

Les participants pourront, à l'issu de ce recyclage, se perfectionner en procédure d'enquête de Police.

«En clair, les OPJ bénéficieront des techniques appropriées pour la protection des victimes de la traite des êtres humains. Ils seront aussi en mesure de rassembler les preuves tangibles pour prouver la culpabilité des présumés auteurs», ont expliqué les chargés de la formation pour le compte de la Police MONUSCO.

Il faut noter que la cérémonie d'ouverture de cette session a été présidée par le Commissaire Provincial Adjoint chargé de la Police Judiciaire, le colonel NDITY MALIBA JEAN PIERRE, représentant le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise du Kasaï Central, en présence des adjoints du Chef de secteur de la Police et d'autres policiers des Nations Unies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.