Congo-Kinshasa: Procès Kamwina Nsapu - La cour militaire de Kinshasa-Gombe ajourne l'audience

Le procès en appel des présumés membres de la milice Kamwina Nsapu qui a repris mardi 27 août à la Cour militaire de Kinshasa-Gombe siégeant à la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa, est renvoyé au 13 septembre.

Un ajournement d'audience demandé par le ministère public qui veut s'imprégner du dossier avant l'examen du fond. Le ministère public déclare ne détenir ni le jugement avant dire droit, ni le jugement au premier degré des trente-six prévenus condamnés en décembre 2018 et qui comparaissent dans ce procès.

Ces prévenus sont poursuivis pour douze infractions dont l'assassinat, le terrorisme et la violation de consignes. L'un d'entre eux a été condamné à dix ans de prison et d'autres, selon les cas, à des peines allant de vingt ans à la prison à perpétuité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.