Burkina Faso: Images obscènes à "Couleur vacances" 2019 - Le ministre de la Culture met en garde le promoteur

communiqué de presse

"Suite à la diffusion d'images de jeunes s'embrassant publiquement à l'émission Couleur Vacances, au tollé et à l'indignation générale que cela a suscité, le Ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, en visite pour des raisons sociales à Bobo Dioulasso, a convoqué le promoteur de l'événement ce mercredi 28 août à 10h à la Maison de la culture.

Le 4e Adjoint au Maire de Bobo Dioulasso, Alain Sanou, chargé des affaires culturelles, a pris part à cette réunion qui visait à rappeler au promoteur son obligation de mener ses activités dans le cadre strict du respect des valeurs culturelles et traditionnelles africaines de façon générale et burkinabè spécifiquement.

Le Ministre s'est voulu être clair et strict à cette occasion. « Les espaces de distraction culturelle ne doivent contribuer aucunement, à la dépravation des mœurs de notre jeunesse », a t-il insisté. Ces espaces doivent contribuer plutôt à leur épanouissement en leur faisant découvrir le riche patrimoine culturel de notre nation.

A l'issue de la rencontre, il a été convenu ce qui suit:

- une déclaration publique du promoteur pour s'excuser auprès des populations ;

- son engagement à prendre toutes les dispositions en collaboration avec les services de l'Etat et de la commune pour garantir la bonne moralité de l'événement au regard de l'intérêt des jeunes pour la manifestation et de son importance dans le champ culturel de la ville de Bobo;

- la poursuite l'édition en cours.

Le ministère se réserve le droit d'interdire la tenue de l'événement dans les locaux de Maison de la culture et de procéder au retrait de la licence du promoteur, en cas de récidive."

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.