Cote d'Ivoire: Propreté de la commune d'Abobo - Les acteurs et organisations de lutte contre l"insalubrité prennent des engagements

L'Agence nationale de gestion des déchets (Anaged), la mairie d'Abobo, Ecoti-Sa, l'opérateur en charge de la gestion des déchets de la zone, et les organisations locales de lutte contre l'insalubrité vont désormais travailler de concert pour assainir la commune et maintenir propres les endroits qui le sont devenus grâce à l'action d'Ecoti-Sa.

Toutes les parties prenantes en ont pris l'engagement, hier, lors de la 2e édition du forum mensuel d'échanges et de partage, dit « Mercredi des déchets », qui a eu lieu à la mairie d'Abobo.

Cette rencontre, organisée par Ecoti-Sa, avait pour thème : « Services délégués de collecte et de nettoiement à Abobo : état des lieux, contraintes, dysfonctionnements et facteurs d'amélioration et d'optimisation ».

L'initiative, au dire de Jalel Nafti, directeur général d'Ecoti-Sa, « vise à établir et à maintenir un climat de concertation permanente, de compréhension et de confiance entre les organisations et couches sociales concernées par les prestations d'Ecoti-Sa, de soutenir les efforts des autorités publiques, de sensibiliser au changement de comportement et de consolider le processus de modernisation de la filière de gestion des déchets ».

La propreté, selon lui, est un enjeu de premier ordre. Il urge donc de redoubler d'efforts dans la lutte contre l'insalubrité et les incivilités. « Notre devoir est de déployer de gros moyens pour bouter les déchets hors d'Abobo », a indiqué Jalel Nafti.

Avant d'ajouter que la gestion des déchets est une activité à caractère social, qui nécessite la mobilisation des communautés et qui appelle à un changement de comportement.

Le conseiller de technique Félix Nadro, qui représentait la directrice générale de l'Anaged, Sarrahn Ouattara, s'est félicité du professionnalisme d'Ecoti-Sa, dont l'engagement est en train de donner fière allure à la commune d'Abobo.

Il a exhorté les populations à emboiter le pas à l'opérateur pour assainir leur environnement, en adoptant des comportements éco-citoyens.

Le représentant du maire d'Abobo, Brahima Ouattara, a, à son tour, salué la nouvelle politique de gestion des déchets dans le district d'Abidjan. Le projet, a-t-il noté, « est en train de changer le visage de la capitale économique et de nos communes ».

Cette édition du " Mercredi des déchets" a également donné le top départ du concours inter-quartiers de salubrité de la commune d'Abobo.

Prennent part à cette compétition placée sous la tutelle du ministère de l'Assainissement et de la Salubrité (Minass), les associations et structures locales de lutte contre l'insalubrité et de protection de l'environnement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.