Cameroun: Yves Michel Fotso reviendra-t-il au Cameroun après son séjour sanitaire au Maroc

Comme nous vous l'avons signalé dans nos colonnes la semaine dernière, dans la nuit de dimanche au lundi 19 août 2019, Yves Michel Fotso, l'ancien administrateur directeur général (Adg) de la Cameroon Airlines Corporation (Camair Co) très souffrant a bénéficié d'une évacuation sanitaire au Maroc où il séjourne depuis lors.

Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes s'interrogent sur les possibilités du retour l'ancien patron de la Camair Co au Cameroun après son traitement.

Nos confrères de L'œil du Sahel dans leur édition du 23 août 2019 affirment que « L'ancien administrateur directeur général de la Cameroon Airlines Coorporation (Camair) a « selon les sources proches du dossier, rassuré l'Etat de son retour au pays au terme d'une période maximale de 45 et 60 jours ».

Toujours selon ce tri hebdomadaire paraissant au Cameroun, la période de 45 et 60 jours est " Un délai qui correspond au temps évalué par l'hôpital américain de Paris, comme étant nécessaire pour le soigner". La question que nous nous posons est celle de savoir s'il existe un délai technique pour guérir d'une pathologie bien qu'on soit soigné dans la règle de l'art?

Plus loin, l'Oeil du Sahel se pose des questions dont uniquement l'histoire pourra nous répondre. "Quoiqu'il en soit, dans une certaine mesure, le précédent Essimi Menye n'a pas fini de semer le doute dans les esprits de certains quant à un retour de Yves Michel Fotso au Cameroun. L'on se souvient que l'ancien ministre des Finances qui était dans l'étau des ennuis judiciaires avait bénéficié d'une évacuation sanitaire après un séjour à l'hôpital de la Caisse de Yaoundé. Celui qui est par ailleurs ancien ministre de l'Agriculture et du Développement rural (Minader) en a profité pour se volatiliser. Yves Michel Fotso va-t-il prendre une trajectoire similaire ?

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.