Cameroun: Pénétrante Est de Douala - On cherche un nouveau constructeur

Les procédures sont en cours pour résilier le contrat de l'entreprise mobilisée sur le terrain et engager une autre.

Les efforts du gouvernement pour fluidifier l'entrée Est de la ville de Douala se poursuivent. Au ministère des Travaux publics, on rassure quant aux dispositions prises par le gouvernement pour la réalisation dans les meilleures conditions de ce boulevard futuriste, malgré les déboires avec le groupement d'entreprises chinoises chargé des travaux jusque là.

Depuis le 13 août dernier, l'une des trois voies alternatives de passage des véhicules en attendant la fin des travaux de la phase 2 de ce tronçon est fonctionnelle. Ce qui a considérablement désengorgé cet axe. « L'objectif intermédiaire qui est le nôtre aujourd'hui, c'est d'avoir quatre voies circulables en bon état d'ici le 15 décembre 2019 dans la perspective du CHAN qui se déroule en janvier », précise Virginie Lekeufack Metangmo, Directeur général des travaux d'infrastructures (Dgti) au ministère des Travaux publics.

En fait, le taux d'avancement des travaux lancés en octobre 2018 n'est que de 7%. Du fait de retards observés par le groupement Wietc/Crcc14, la pénétrante Est de la ville a connu une situation d'engorgement comme on n'en voit pas souvent. Situation qui avait conduit à la descente du ministre Emmanuel Nganou Djoumessi sur le terrain et donné lieu à certaines mesures du préfet du Wouri dont la mise en demeure de l'entreprise et la restriction de la circulation des gros porteurs.

Si les responsables du ministère des Travaux publics se refusent pour le moment à toute déclaration au sujet de la suite des procédures en cours, des sources bien introduites affirment néanmoins que d'ici la fin du mois de septembre, on en saura davantage sur les mesures prises. Notre source rassure également quant à ce que les décisions prises le seront conformément aux clauses contractuelles. D'après certaines indiscrétions, une entreprise canadienne serait pressentie pour terminer ce chantier dans les délais. Une entreprise ayant d'ailleurs des états de service au Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.