Cameroun: Douala-Edéa - Un carambolage restreint le trafic

La circulation entre les deux villes perturbées hier, 28 août, suite à un accident impliquant trois véhicules près du poste de péage.

Après l'accident ayant perturbé la circulation sur la pénétrante Est mardi 27 août dernier, les usagers de l'axe Douala-Yaoundé ont une fois de plus été confrontés hier à de sérieux désagréments. A l'origine de cette situation, un accident de la circulation survenu dans la nuit de mardi à mercredi près du poste de péage situé entre Edéa et Douala, et impliquant notamment une semi-remorque. Si le bilan, côté humain, de cet accident affiche zéro mort, l'on dénombre cependant un blessé et d'importants dégâts matériels.

Le blessé (l'occupant de la semi-remorque) a été transporté à l'hôpital général d'Edéa, où il est pris en charge. A en croire les témoignages recueillis auprès de la compagnie de gendarmerie d'Edéa, un camion transportant un conteneur et se rendant à Douala a percuté une semi-remorque. Cette dernière est allée heurter une Toyota Rav4, qui a été projetée dans une rivière. Le conteneur qui est tombé du camion a barré une bonne partie de la route. Ce qui a considérablement restreint la circulation sur cette zone de la route nationale n°3. Le carambolage a ainsi provoqué d'importants bouchons dès la nuit de mardi à mercredi. Des files composées de dizaines, voire de centaines de voitures s'étendaient de la sorte de part et d'autre du lieu de l'accident, rendant la circulation pratiquement impossible.

Selon d'autres témoignages recueillis par CT, la route est restée bloquée pendant quelques heures pour les gros porteurs. L'intervention efficace des forces de maintien de l'ordre a permis de rétablir progressivement le trafic. La circulation alternée a été adoptée comme méthode par les éléments de la gendarmerie, notamment le peloton routier d'Edéa. Une stratégie qui a permis de restaurer progressivement la fluidité du trafic sur ce tronçon routier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.