Togo: Le Japon va faire une plus grande place au secteur privé

30 Août 2019

La TICAD 7 (Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique) s'est achevée vendredi à Yokohama.

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a souligné que l'aide apportée à l'Afrique devait prendre en compte le fardeau de la dette afin de ne pas rendre la situation intenable pour de nombreux pays.

Une position alignée sur celle de l'Union africaine qui prône des 'investissements abordables et de qualité'.

Justement, l'appui financier fourni aux Etats africains portent sur des investissements de qualité, a précisé M. Abe.

La stratégie africaine du Japon, longtemps menée par l'Agence de coopération publique JICA, va évoluer pour laisser davantage de place au secteur privé.

A Yokohama, le président togolais a d'ailleurs multiplié les rencontres avec les opérateurs privés afin de les inciter à investir dans des projets structurants.

Tokyo continuera cependant à fournir des aides dans le domaine de la formation, des infrastructures, de l'agriculture ou de la santé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.