Sénégal: Ménages - Hausse des dépenses alimentaires au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2019, informe la DPEE, l'enquête de Perception de la Conjoncture par les Ménages (EPCM) révèle une augmentation des dépenses alimentaires pour la plupart des ménages (76,9%), relativement au trimestre précédent.

Pour ce qui est de l'électricité, une hausse ou stabilité est notée entre les deux dernières factures. Les dépenses de santé, de scolarité et de transport sont, quant à elles, restées stables pour respectivement 51,0%, 74% et 55,7% des ménages interrogés.

La plupart des ménages de Dakar ont accès à l'eau potable (94,2%) et à l'électricité (96,1%). L'assainissement est resté peu accessible (26,9% des ménages). Le taux moyen de scolarisation des enfants de plus de six ans s'établit à 92,4% à Dakar (94,7% dans les familles moyennes contre 89,1% dans les grandes familles).

Selon la même source, la proportion de ménages ayant des enfants de moins de 18 ans qui travaillent est estimée à 2,1% (2,4% pour les grandes familles contre 0,9% dans les familles moyennes). En outre, 0,7% des grandes familles comptent des enfants confiés à des tiers contre 0,1% pour les familles moyennes.

La majeure partie des familles enquêtées (85,8%) assurent trois repas par jour au deuxième trimestre 2019. En outre, 10,7% des ménages prennent seulement deux repas quotidiens. Les délestages et l'inflation constituent les principaux chocs subis par les ménages au deuxième trimestre 2019.

En effet, 20,4% des ménages se sont plaints des coupures dans l'approvisionnement en électricité, tandis que 30,6% des interviewés évoquent une hausse du niveau général des prix à la consommation. Par ailleurs, les pertes d'emploi et l'incapacité du principal soutien sont respectivement déplorées par 0,3% et 1,9% des enquêtés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.