Congo-Kinshasa: Ebola en RDC - Plus de 2000 morts depuis le début de l'épidémie

Les agents de santé assistent un patient suspecté d'avoir le virus Ebola (photo d'archive).

Cette épidémie, qui a débuté en août 2018, est la deuxième plus importante dans l'histoire du virus après celle de 2013-2014, qui avait causé la mort de près de 11 000 personnes en Afrique de l'Ouest.

L'épidémie meurtrière se poursuit en RDC. Le comité national multisectoriel de la riposte contre Ebola indique que depuis le 1er août 2018, 3 000 cas d'Ebola ont été recensés en République démocratique du Congo. Trois provinces sont particulièrement touchées par le virus : le Nord-Kivu, l'Ituri et le Sud-Kivu.

À ce jour, 2 006 personnes en sont mortes. Selon l'OMS, Ebola tue 25% à 90% des malades.

Sur les 3 000 cas recensés, 902 personnes ont été déclarées guéries.

Quatrième mort en Ouganda

Ces chiffres ont été rendus publics en même temps que l'annonce de la mort d'une fillette à cause du virus en Ouganda, pays voisin.

La petite fille de neuf ans était d'origine congolaise. Elle était arrivée en Ouganda avec sa mère par le point de passage à Mpondwe, ce mercredi. Elle présentait tous les symptômes : fièvre, faiblesse généralisée, éruption cutanée et pertes de sang inexpliquées au niveau de la bouche. Le diagnostic des équipes médicales est tombé dès le lendemain, la fillette avait contracté le virus d'Ebola.

C'est la quatrième personne porteuse de la maladie à décéder en Ouganda. En juin dernier déjà, trois membres d'une même famille sont morts de cette maladie. Tous étaient originaires de la RDC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ebola

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.