Libye: Le chef de l'ONU craint que le conflit libyen "dégénère en guerre civile"

New York — Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, craint dans un rapport publié jeudi que le conflit libyen actuel "dégénère en guerre civile" si rien n'est fait "à court terme" pour mettre un terme au conflit entre Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar.

"Si rien n'est fait à court terme, il est hautement probable que le conflit actuel dégénère en guerre civile", souligne Antonio Guterres, en appelant "les factions en guerre à cesser toutes les hostilités et à revenir au dialogue politique".

Lire aussi: L'ONU demande d'assurer la sécurité des civils dans le Sud-ouest de la Libye

Selon l'ONU, les combats aux abords de Tripoli depuis le lancement début avril d'une offensive du maréchal Haftar pour s'emparer de la capitale contrôlée par Fayez al-Sarraj ont fait un millier de morts et forcé 120.000 personnes à quitter leur foyer.

"Je suis préoccupé par la présence de combattants étrangers et de mercenaires recrutés par les parties au conflit en Libye et par l'afflux d'armes dans le pays", précise-t-il, en demandant un respect strict de l'embargo sur les armements en vigueur depuis 2011.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.