Cote d'Ivoire: Profanation de la tombe d'Arafat - « Ces actes posés sont abominables », déplore le préfet d'Abidjan

Photo d'illustration

La tombe du roi du Coupé-Décalé DJ Arafat a été profanée par des individus, juste après l'inhumation au cimetière de Williamsville d'Abidjan, ce samedi 31 août 2019.

Après que le cercueil soit mis en terre et que les autorités politiques et parents se soient retirés, des individus en colère, sont venus ouvrir la tombe, alors qu'elle avait été fermée. Ces inconnus ont donc retiré le cercueil et l'ont par la suite ouvert.

Dans une vive réaction, le Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, qualifie " ces actes posés d'abominables ". Selon l'autorité préfectorale, les images de l'exhumation du corps partagées sur les réseaux sociaux « interpellent ». Il appelle pour ce faire à « la retenue ».

Le public avait pourtant, dans la discipline et le calme, rendu un hommage au défunt au cours de la nuit du vendredi à travers une veillée artiste au stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan. Prestations d'artistes, témoignages et prières à l'endroit du défunt étaient au menu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.