Algérie: Constantine - Engouement pour les sources d'eau

Constantine — Avec la hausse des températures pendant la saison estivale, un véritable engouement pour les sources d'eau est perceptible à Constantine, à la source d'Ain El-Bey, relevant de la commune d'El Khroub comme à El Fedj dans la localité de Hamma Bouziane.

Plusieurs citoyens, en effet, n'hésitent pas à se rendre dans les contrées lointaines de la wilaya pour s'approvisionner en cette ressource vitale à l'instar de la source d'El Gourzi dans la commune d'Ouled Rahmoune, a-t-on constaté.

Chaque après-midi, ils se dirigent vers ces zones, souvent entourées de nombreux arbres et d'espaces verts, pour remplir des jerricanes d'une eau qu'ils affirment être aux multiples vertus.

Rencontré à la source d'eau d'Ain El bey, Redha (24 ans), une jerricane à la main, a confié à l'APS qu'il ne buvait plus l'eau du robinet, ni celle minérale, et préfère celle des sources, " pure avec de nombreux avantages", selon lui.

Pour sa part, Ahmed (65 ans), abordé à la source d'El Fedj, dans la localité de Hamma Bouziane, a indiqué souffrir de calculs dans les reins et que sur conseil d'un ami, il s'est mis à boire exclusivement l'eau de source d'El Fedj.

"Je devais subir une intervention chirurgicale, mais aux dernières analyses médicales effectuées, l'on m'assure que les calculs ont disparu.

Je suis certain que l'eau de source en est pour beaucoup dans ma guérison", souligne-t-il.

L 'eau de source pour le traitement des calculs rénaux

Pour le médecin Ismahane Cheli, spécialiste à la clinique néphrologique de la cité Daksi à Constantine, le recours aux eaux de source pour traiter les calculs rénaux est fréquent, reste, a-t-elle relevé, à "soumettre ces eaux aux analyses avant de décider de les prendre comme remède aux calculs".

Et de détailler : "il est important que le patient comprenne pourquoi l'eau de source peut aider à traiter certaines pathologies et, de ce fait, être au courant de la composition de cette eau, et de sa qualité'.

Selon le directeur du bassin Hydrographique Constantinois-Seybouse-Mellegue, Abdallah Bouchedja, Constantine comptait huit (8) sources d'eau dont celle de Ben Sebaâ à Zouitna, dans la commune de Hamma Bouziane, ou encore les sources de Beni H'midene, de Bordj Mehiris et de Boulegnafad, dans la commune d' Ain Abid, et la source de Rouffak dans la localité d'Ibn Ziad et aussi celle d'El Ghorab, dans la localité de Salah Bey.

Il a néanmoins souligné que six de ces sources d'eau se sont taries en raison des conditions climatiques et de l'expansion urbaine.

M.Bouchedja a tenu également à rassurer que l'eau du robinet alimentant la région de Constantine est de "bonne qualité" et est soumise régulièrement aux analyses qui le confirment.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.