Sénégal: Lancement de la 5e édition du Prix international de poésie - Sur les traces de Léopold Sédar Senghor

2 Septembre 2019

C'est parti pour la cinquième édition du Prix international de poésie! Lancé hier après-midi en Italie, ce Prix met en compétition des écrivains francophones et italophones

L a date limite de dépôt des candidatures pour la cinquième édition du Prix international de poésie (année 2019), lancé hier après-midi en Italie, «sur les traces du poète Léopold Sédar Senghor», est fixée au 15 septembre, informe une note parvenu à la rédaction de Sud Quotidien.

Son objectif est de «promouvoir la culture de la paix, la solidarité et l'amour entre les peuples par le biais de la poésie ; faire connaître la vision et diffuser les œuvres du grand poète Léopold Sédar Senghor».

Pour ce qui est des destinataires, la source indique que «le Prix international est ouvert à toutes les femmes et à tous les hommes du monde âgés de plus de dix-huit ans et qui écrivent en italien ou en français.

Le Prix est ouvert à l'espace francophone: Afrique, Caraïbes, l'Europe, l'Amérique et s'articule en Cinq (5) sections».

Une récompense de 500,00 Euros sera offerte aux premiers de chaque section. La cérémonie de remise des prix aura lieu en Italie, à Milan, le samedi 14 décembre 2019 à partir de 16 heures, lit-on dans le document.

En attendant, la Section A du concerne les livres de poésie en italien publié dans les quatre dernières années. Le thème est libre, et une seule (1) œuvre admise. Donc, chaque participant peut présenter un livre de poèmes publié après le 1er janvier 2015.

Dans la Section B, il a été retenu des recueils de poèmes inédits en langue italienne de 40 à 80 poèmes. Ici aussi le thème est libre et une œuvre (1) admise par candidat. «Le livre primé lauréat sera publié gratuitement par la Maison d'édition Kanaga Edizioni.

Le lauréat recevra 25 copies de son livre à titre gratuit», précise la source. Pour la Section C, ayant trait à la poésie inédite en langue italienne, à thème libre, une ou deux (1-2) œuvres sont admises.

«Chaque participant peut présenter jusqu'à deux poèmes inédits qui n'ont pas remporté de prix ou qui n'ont pas été signalés dans d'autres concours», note le texte.

Aussi en Section D, poésie inédite sans limite de vers en français, à thème libre, jusqu'à deux œuvres (1-2) sont autorisées.

«Chaque participant peut présenter au maximum deux compositions poétiques en langue française qui n'ont pas remporté de prix ou qui n'ont pas été signalées dans d'autres concours».

En fin pour Section E, poésie inédite sans limite de vers en français, le thème de rigueur est «Emigration et environnement», avec la possibilité de présenter jusqu'à deux œuvres (1-2).

«La dégradation de l'environnement et les changements climatiques posent des problèmes importants sur le plan de la sécurité humaine et du développement économique et humain durable.

Le Prix aimerait approfondir avec les poètes participants le thème lié à la dégradation des terres», conclut la même source invitant à participer et à faire participer, pour que «que vive la poésie et que Senghor reste parmi nous».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.