Ile Maurice: Campagne d'élimination pour que les corbeaux cessent de «croatre»

1 Septembre 2019

Le National Parks and Conservation Service du ministère de l'Agro-industrie lance, du 2 au 30 septembre la National Crow Control Campaign. Ceci dans le but de contrôler population de corbeaux, en surnombre dans l'île.

Pour rappel, en 2013, ce sont les femelles qui ont été abattues de manière sélective afin de réduire la population de corbeaux. Ainsi, une équipe de 14 scientifiques du National Parks and Conservation Service et une dizaine de fonctionnaires du ministère de l'Agro-industrie avaient été déployés sur le terrain pour les «empoisonner»... L'année dernière, une campagne similaire avait été entreprise.

Pour l'heure, les lieux où la chasse aux corbeaux aura lieu ne sont pas encore connus. Un préposé au ministère de tutelle explique qu'on aura plus de détails à ce propos demain, lundi 2 septembre.

Prédateurs nuisibles

En attendant, il est bon de savoir que les corbeaux, y compris dans d'autres pays, sont souvent considérés par les autorités comme des prédateurs nuisibles, capables de menacer les populations de certaines espèces d'oiseaux sauvages ou domestiques. Le corbeau est en outre porteur de neuf agents pathogènes entériques susceptibles de provoquer des maladies diarrhéiques chez l'homme. Ils font ainsi l'objet de campagnes d'élimination.

Il est à noter qu'une certaine espèce de corbeau, le corbeau calédonien, possède des capacités rarement observées dans le règne animal. Cette espèce est en effet capable de fabriquer et d'utiliser des outils.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.