Burkina Faso: Putsch manqué de 2015 - Le général Gilbert Diendéré condamné à 20 ans de prison

Photo: fasozine
Le Général Gilbert Diendéré et le général Djibril Bassolé
2 Septembre 2019

Le tribunal de Ouagadougou a rendu, ce lundi 2 septembre 2019, son verdict en ce qui concerne le procès du putsch manqué en 2015, au Burkina Faso, rapporte lefaso.net.

Le tribunal a condamné le Général Gilbert Diendéré à 20 ans de prison ferme et le général Djibril Bassolé à 10 ans de prison. Les deux généraux seront destitués de leurs décorations.

Quatre autres personnes ont été également condamnées à des peines différentes. Il s'agit du journaliste Adama Ouégraogo dit Damiss qui a écopé de 5 ans de prison ferme.

Les capitaines Abdoulaye Dao, Zoumbri Oussène ont été condamnés à 11 ans de prison ferme. Nebié Moussa dit Rambo a également écopé de 12 ans et 15 ans de prison ferme ont été retenus contre Roger Koussoubé dit Touareg, Mohamed Zerbo, Ali Sanou.

Cependant, le tribunal n'a retenu aucune charge contre les accusés suivants : le Colonel Bationo Omar, le Capitaine Ouédraogo Saidou Gaston, l'Adjudant-chef major Combia Moutuan, le Sergent Boué Siénimi Médard, ancien Bâtonnier Traoré Mamadou et Diawara Fatoumata Thérèse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.