Soudan: La Banque de ressources animales saute avec son capital à 500 millions de livres

Khartoum, 2 — Le directeur général de la Banque de ressources animales, Dr. Awad Babiker Mahmoud a salué la décision de l'assemblée générale de la banque de porter le capital de la banque à 500 millions de livres, comme de recommandation du conseil d'administration, notant l'évolution constante des performances de la banque.

Mahmoud a souligné que la levée du capital place la banque au premier plan des banques opérant au Soudan et lui permet de mettre en œuvre des projets de développement du secteur de l'élevage en termes de fermes, de granges et d'industrialisation afin de compléter qualitativement les ressources en élevage du pays.

Cela a eu lieu, lors de la réunion de l'assemblée générale de la banque, samedi lors de sa dix-neuvième session, à la Union de banques, au milieu d'une importante présence d'actionnaires au sein de la Banque, et le rapport du conseil d'administration a été approuvé à l'unanimité.

Pour sa part, la déléguée à la Banque Centrale du Soudan (BCS), Dr. Sumaya Amer Othman, qu'a présidé la réunion, a rendu hommage à la performance de la banque et a loué la conscience des actionnaires et leur volonté de soutenir la banque et son développement, et a félicité les travailleurs de la Banque et leurs volontés de réaliser des objectifs de la banque.

Le Conseil de surveillance de la charia a également présenté son rapport à l'Assemblée générale pour l'année 2018, confirmant sa connaissance de toutes les transactions d'investissement et bancaires et passant en revue les contrats, confirmant l'engagement de la banque à traiter conformément à la charia islamique dans toutes ces transactions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.