Afrique: Industrie automobile - Toyota s'ouvre au marché africain

Après l'Afrique du Sud et l'Égypte, le constructeur japonais envisage d'installer une chaîne de montage en Angola, en Côte d'Ivoire et au Ghana, dans le cadre de sa stratégie d'expansion sur le continent.

L'infrastructure permettra d'assembler des voitures mais également de fabriquer des pièces détachées afin d'alimenter le marché intérieur, a annoncé le vice-président de l'entreprise, Hideki Yanase, en marge de la septième conférence de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad 7). En Angola, le budget de ce nouveau projet, estimé à environ deux cents millions de dollars, sera essentiellement consacré à l'achat des terrains, à la construction de la chaîne de montage ainsi que des immeubles de bureaux. De nombreux projets japonais en Angola y ont été évoqués, notamment celui du port de Namibe dont l'exécution devrait démarrer d'ici à 2020.

A cette même occasion, un accord a été signé en vue de la création d'une usine d'assemblage de véhicules Toyama en Côte d'Ivoire. Selon les termes de l'accord, la mise en œuvre du processus démarrera d'ici à la fin de l'année. Un partenariat qui réjouit les responsables ivoiriens avec pour seul espoir de voir, à terme, des véhicules Toyota entièrement fabriqués sur place. En mars dernier, le groupe leader en Afrique avait déjà signé une joint-venture pour une autre unité industrielle au Ghana voisin, en partenariat avec son compatriote Suzuki motors. Depuis 2012, grâce à son alliance avec le distributeur français CFAO, qu'il a fini par racheter, le groupe nippon continue de s'étendre sur le continent en droite ligne avec les ambitions africaines du pays du soleil levant. « L'Afrique est une destination d'investissements prometteurs pour les entreprises japonaises », a indiqué le ministre japonais des Affaires étrangères, Kono Taro, à la veille de la Ticad 7, mettant en avant le fait que le continent dispose, grâce à son essor démographique, « d'une main-d'œuvre jeune et abondante ».

Avec la multiplication de ses unités industrielles sur le continent, le leader nippon de l'industrie automobile, dont les ventes sur le continent sont sur de bonnes perspectives, a déjà pris une sérieuse longueur d'avance, malgré la rude concurrence sur le marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.