Congo-Brazzaville: Lutte contre le VIH/SIDA - Les équipes soignantes harmonisent la prise en charge

Avec l'appui de Sidaction, les acteurs impliqués dans la prise en charge médico-psychologique des enfants, adolescents et jeunes vivant avec la maladie en République du Congo ont entamé, le 3 septembre à Brazzaville, un atelier de formation des experts en vue de renforcer leurs capacités dans la gestion des comorbidités, notamment coïnfections.

L'atelier de trois jours est organisé par l'Association serment universel (ASU) et le Programme national de lutte contre le sida, en collaboration avec l'Agence française de développement, l'Initiative 5% sida et Expertise France. Il vise, de manière plus générale, à améliorer la qualité de prise en charge médicale et psychologique des adolescents et jeunes filles vivant avec le VIH ; promouvoir, familiariser et enfin, harmoniser les bonnes pratiques entre les soignants sur la prise de ces patients.

« L'infection du VIH demeure une affection préoccupante dans le monde. Selon le rapport de l'Onusida 2019, le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le monde est estimé à 37,9 millions dont 36,2 millions d'adultes et 1,7 million des enfants âgés de moins de 15 ans. Au Congo, le VIH demeure un problème de santé publique avec une prévalence de 3,2% (ESIS 2009), dont les personnes âgées de 15 ans à 49 ans, avec une féminisation de l'épidémie 4,1% chez les femmes, et 2,6% chez les hommes », a précisé la cheffe du Programme national de lutte contre le VIH/sida, Dr Cécile Mapapa Miakassissa.

Pour le vice-président de l'ASU, cette activité trouve également sa justification en tenant compte de la révision des lignes directrices relatives à l'utilisation des médicaments antiretroviraux pour le traitement et la prévention du VIH mais aussi, de la mise en œuvre du plan de transition vers les protocoles à base de Dolutégravir validés par le Congo.

En rappel, l'ASU travaille en collaboration avec Sidaction qui a commencé par un projet intitulé « Projet grandir » regroupant des enfants, des adolescents et des jeunes vivant avec le VIH et qui ont été suivis de façon globale au niveau de Brazzaville, Dolisie et Nkayi au sein de l'association, mais aussi en travaillant en collaboration ou en partenariat avec les services de santé nationaux notamment le Centre hospitalier universitaire, les hôpitaux de base de Talangaï et de Makélékélé, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.