Afrique: Procédure de candidature - Huit associations membres confirment leur intérêt

Huit associations membres ont confirmé leur participation à la procédure de candidature à l'organisation de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™, qui sera la première édition de l'épreuve disputée par 32 équipes.

Les associations membres candidates sont les suivantes :

Fédération Argentine de Football

Fédération Australienne de Football

Fédération Brésilienne de Football

Fédération Colombienne de Football

Fédération Japonaise de Football

Fédération de Football de République de Corée (dans le cadre d'une candidature conjointe avec la Fédération de Football de RDP Corée)

Fédération Néo-Zélandaise de Football

Fédération Sud-Africaine de Football

La FIFA a fait parvenir les documents de candidature et d'organisation mis à jour aux huit associations membres, qui ont désormais jusqu'au 13 décembre 2019 pour déposer auprès de la FIFA leur dossier de candidature complet, accompagné de l'accord d'organisation signé et de l'ensemble de la documentation pertinente.

Toute association membre désireuse de rejoindre une candidature existante est autorisée à le faire jusqu'à la date limite de dépôt des dossiers à condition de soumettre également un accord d'inscription à la FIFA. L'ensemble des dossiers de candidature seront publiés sur FIFA.com.

La FIFA mènera à bien des visites d'inspection dans les pays concernés en janvier et février 2020. La désignation du ou des pays hôte(s) aura lieu en mai 2020.

Pour plus de détails concernant la procédure de candidature pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™, veuillez consulter le document de présentation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: FIFA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.