Congo-Kinshasa: Gratuité de l'éducation de base - Une mesure « définitive et intégrale », promet Tshisekedi

3 Septembre 2019

La gratuité de l'enseignement de base sera bel et bien effective dans tous les établissements publics. Le chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, y tient fermement. Pour marquer son engagement en faveurde l'éducation de base, il a inauguré lundi les bâtiments totalement rénovés de deux écoles de Kinshasa, à savoir Mokengeli de Lemba et le groupe scolaire du camp Tshatshi.

En marge de la rentrée scolaire 2019-2020, le chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a visité lundideux écoles publiques réhabilitées dans le cadre de son programme d'urgence. Il s'agit du complexe scolaire Mokengeli de Lemba et du groupe scolaire du camp Tshatshi. Cette année scolaire est marquée par une particularité. Il s'agit de la gratuité de l'éducation de base dans tous les établissements d'enseignement public.

Si la mesure est timidement observée dans certaines parties de la RDC, le chef de l'Etat a tenu à rassurer lundi qu'elle sera « définitive et intégrale dans quelques mois ». Ce qui devait vraisemblablement apaiser non seulement les parents d'élèves mais aussi les enseignants.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi est conscient que l'option levée sur la gratuité de l'enseignement en RDC ne s'applique pas encore dans toutes les écoles concernées par cette décision alors que la rentrée scolaire a été effective ce lundi.

Il espère que d'ici à quelques mois, cette gratuité sera effective. Il l'a déclaré ce lundi 2 septembre à Kinshasa devant quelques journalistes en marge de sa rencontre avec le chef de l'ONU, Antonio Guterres.

« Je ne sais pas (si l'école est gratuite ce matin ndlr). Ce sera une promesse réalisée. Je sais que la mesure prend dans certains endroits et ne prend pas encore dans d'autres. Ce sera une mesure qui sera définitive et intégrale dans quelques mois. Nous avons pris les choses en cours, il n'y avait pas de gouvernement ni de budget. C'est mon objectif primordial. Le Congo est capable de lever de tels fonds (au sujet du coût ndlr) et on le fera », a-t-il déclaré.

Certains défis se posent encore sur le chemin de cette gratuité. Il faut trouver environ 2 milliards Usd pour payer le salaire de 542 834 enseignants et le fonctionnement de 51 574 écoles publiques pour l'effectivité

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.