Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Les députés en session extraordinaire pour adopter le programme du gouvernement provincial

3 Septembre 2019

Les députés provinciaux du Nord-Kivu ont repris depuis lundi 2 septembre le chemin de l'hémicycle. Ils sont convoqués en session extraordinaire sur demande du gouverneur de province en vue d'auditionner et d'adopter le programme du gouvernement provincial et investir par la suite cette équipe exécutive provinciale composée de dix membres.

Tout devra ainsi être fait endéans sept jours, délai repris dans la décision du bureau convoquant les élus provinciaux en session extraordinaire.

« Ceci entre dans la logique de l'exercice du travail d'un député provincial qui est composé des missions de légiférer les lois, les voter et aussi surtout de contrôler le travail de l'exécutif provincial. Nous sommes appelés à contrôler le travail que le 2ème gouvernement du Nord-Kivu, issu de la volonté du peuple, va nous présenter pour que nos électeurs se retrouvent.

Raison pour laquelle nous devrons vite investir ce gouvernement pour le voir en action », a déclaré le président de l'organe délibérant Robert Seninga. Et d'ajouter : « La création d'un cadre de concertation interinstitutionnelle en province du Nord-Kivu réunissant l'Exécutif, le pouvoir législatif et judiciaire s'avère utile à travers cette occasion pour chercher à mettre fin définitivement à l'insécurité grandissante dans la province et à la maladie à virus Ebola.

Le tableau sombre de l'insécurité ne doit pas nous décourager mais plutôt nous fortifier pour mettre fin à cette situation, que le gouvernement en tienne compte dans son programme, tel est notre souhait ».

Des attentes qui doivent trouver des réponses dans le programme du gouvernement, l'on note notamment celle émise par le député Alain Ngera, élu provincial du territoire de Walikale. Il recommande au nouveau gouverneur de tenir compte dans son programme, de la poursuite des travaux de la Route Goma Masisi-Walikale pour désenclaver le territoire de Walikale.

« Walikale a longtemps été oublié par l'exécutif provincial. Nous pensons que c'est l'occasion pour ce plus grand territoire du NordKivu en terme de superficie, puisse être accessible par voie routière. Cela va booster davantage l'économie de la province », a-t-il souligné.

Pour sa part, le député Alexis Bahuma élu du territoire de Masisi, préconise le volet sécuritaire comme la priorité des priorités pour l'équipe du gouverneur Carly Nzanzu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.