Gabon: Jacques Boris Tchibinda - "J'ai l'ambition de me faire un nom dans la soudure"

3 Septembre 2019

Le jeune Jean Boris Tchibinda est tombé éperdument amoureux du métier de soudeur. En effet, depuis le mois de février de cette année, ce jeune à pris la résolution d'y consacrer la majeure partie de son temps, afin de développer des réflexes et recevoir des enseignements du chef l'atelier dans lequel il se développe .

Depuis le mois de février dernier, Jean Boris Tchibinda, a quitté sa classe de niveau quatrième (4eme) pour un atelier de soudure. Il a pris cette décision pour cesser de se mentir et de trahir son entourage. << J'ai pas toujours été motivé à faire des études d'enseignement général contrairement aux jeunes de mon âge. Mes parents n'ont cessé de m'encourager. Mais, mon rêve le plus grand était de faire de la soudure. J'ai donc courageusement informé mes parents que j'allais arrêter avec les études pour me lancer dans la soudure >> , nous confie le jeune.

Étant passionné et donc naturellement motivé par le métier, le jeune apprend vite le métier auprès de son chef d'atelier. À tel point que ce dernier lui confie certaines responsabilités lorsqu'il s'absente. Les clients en sont ravis et ne cessent de l'encourager. Jean Boris Tchibinda ne se vente pas. La rigueur et l'ambition qui l'anime ne peuvent se contenter de quelques félicitations. Il rêve d'être l'un des meilleurs dans les années à venir. C'est la raison pour laquelle, il nous dit être juste au début d'une aventure qui l'emmènera très loin. << Je ne fais pas de la soudure comme les autres pour contenter mon ventre et la famille que je vais construire dans quelques années. Je fais ce métier pour être l'un des meilleurs... >> , nous informe le jeune.

Cette ambition résulte du fait qu'il embrasse un métier qu'exerce son paternel. Le jeune soudeur veut être aussi bon voir meilleur que son papa. À le voir à l'œuvre et en l'écoutant on pense de suite à la citation philosophique qui dit, je cite : << Honte au fils qui ne fait pas mieux que son père >> . Pour arriver à ses fins, le jeune met toutes les chances de son côté. Il nous dit vouloir s'inscrire au centre Basile Ondimba dans quelques mois pour se perfectionner.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.