Madagascar: Comité pour la culture de la sécurité sociale - CNaPs et Ministère de la Fonction publique à Ambatondrazaka

Vers la fin du mois d'août, la Caisse nationale de Prévoyance sociale (CNaPs) est descendue à Ambatondrazaka pour assurer la formation PPPS ou Programme de Promotion de la Protection Sociale.

Cette formation a touché 63 participants : magistrats, avocats, professionnels de la presse, des syndicalistes, des employeurs et beaucoup d'autres encore. L'objectif était de renforcer la capacité de ces derniers en matière de protection sociale (allocations familiales, rente maladie, accident de travail ou pension de vieillesse).

Augmenter le taux de couverture. Actuellement, la protection sociale ne couvre que 15% de la population malgache, un faible taux qu'il convient d'améliorer selon le coordonnateur de projet Rakotondradano Hanitry Ny Aina. Ainsi, afin de sensibiliser davantage les travailleurs, l'équipe de la CnaPs a mis en place des guichets forains et des stands de proximité qui ont proposé le même service que dans les agences et antennes déjà déployées dans les 22 régions du pays. Lors de la descente à Ambatondrazaka, les stands mobiles ont été érigés dans les fokontany d'Ambohimasina, Avaradrova et Madiotsifafana. Les citoyens pouvaient s'y rendre afin de s'informer et obtenir des conseils relatifs à l'affiliation à la CNaPs.

Un grand nombre de visiteurs. Ce fut une surprise pour la CNaPs de constater que la protection sociale suscitait énormément d'engouement de la part de la population d'Ambatondrazaka. Pour le guichet tenu par le chef d'antenne de la CNaPs à Tanambe, Fanolaza Razafindrakoto et Patricia Razanamiadana du bureau central par exemple, ce sont près de 66 visiteurs qui y sont venus le premier jour et 70 le lendemain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.