Seychelles: Le président des Seychelles a déclaré au forum sur les retraites que les gouvernements et la richesse souveraine devaient s'harmoniser

Le président des Seychelles, Danny Faure, a appelé les dirigeants des fonds de retraite souverains et des fonds de pension africains à travailler plus étroitement avec les gouvernements pour financer le déficit en infrastructures.

M. Faure a fait cette déclaration lors du sommet des dirigeants des fonds de pension et de retraite africains et des prix de l'infrastructure 2019 au Cap, en Afrique du Sud, mardi, a déclaré State House.

«L'écart annuel d'investissement dans les infrastructures en Afrique est de 180 milliards de dollars par an. Cela représente environ 150 dollars par africain et par an. L'énigme est que les 180 milliards de dollars que vous investissez aujourd'hui ne feront que générer des rendements pour l'ensemble de l'économie, plutôt que pour elle-même, et les rendements s'obtiendront sur une longue période », a déclaré M. Faure.

Il a déclaré aux participants au sommet que «les deux attributs ne sont pas de bon augure pour l'investisseur si l'investisseur n'est pas le gouvernement. Cependant, si les fonds de pension et les fonds souverains travaillaient en étroite collaboration avec les gouvernements, ce problème pourrait être résolu. "

M. Faure a ajouté qu'aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, les investissements pour lesquels le gouvernement est un partenaire actif représentent déjà 7% du portefeuille des fonds de pension.

Le sommet annuel est une plate-forme unique pour aider les propriétaires d'actifs nationaux et internationaux à participer à un mandat d'investissement dynamique et à un processus d'alignement des politiques. Il engage également les décideurs de tout le continent africain, les institutions financières internationales, les régulateurs et les organisations donatrices à allouer de manière responsable les infrastructures en tant que classe d'actifs investissables.

Les membres de l'Union africaine, dont les Seychelles, se sont engagés à ce que tous les fonds de pension de leurs pays respectifs augmentent leurs investissements dans les infrastructures de 1,5% de leurs portefeuilles à 5% au cours des cinq prochaines années.

M. Faure a déclaré: "Nous sommes convaincus que notre signal pour une augmentation rapide vous incitera à rechercher de nouvelles solutions."

Les participants de sept des 14 principaux fonds souverains en Afrique et fonds de pension, qui couvrent 70% de la valeur totale des actifs du fonds de pension sur le continent, ont assisté au sommet.

Le sommet, qui est une invitation unique au Forum panafricain pour les propriétaires d'actifs et les leaders en investissements institutionnels de tout le continent, vise à partager les expériences en matière de stratégies d'investissement innovantes et de partenariats de co-investissement dans les infrastructures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.