Congo-Kinshasa: Lutte contre Ebola - Les confessions religieuses envisagent une table ronde

La rencontre, une initiative de la Caritas Congo en collaboration avec Anglican Alliance sous le haut patronage de la Conférence épiscopale nationale du Congo, avec l'appui de Caritas d'Angleterre et du Pays de Galles (Cafod), pourra se tenir courant ce mois.

Les assises auront pour thème « Epidémie de la maladie à Virus Ebola à l'est de la RDC, une menace pour le peuple de Dieu et un défi pour les confessions religieuses ». Avant la tenue de cette table ronde, les agences catholiques œuvrant dans le pays autour de la Caritas Congo ont pris part à un forum pays qui a porté sur la cartographie et la coordination des réponses des organisations membres de Caritas Internationalis contre cette maladie.

Les participants à ce « Country forum » ont aussi abordé la question relative à la pérennisation de l'implication du réseau Caritas dans la lutte contre Ebola, avec une vision inclusive par rapport à d'autres maladies. Il s'agit notamment de la rougeole, du tétanos, de la fièvre jaune, de la paralysie flasque aiguë, du VIH, de la tuberculose, de la malnutrition, du paludisme, du choléra, etc.

Ils ont souligné, par ailleurs, la nécessité d'améliorer la visibilité de cette contribution du réseau Caritas. Un photographe mandaté par la Caritas Internationalis est annoncé dans ce sens pour réaliser des reportages sur le travail du réseau Caritas dans les zones affectées par Ebola. Au-delà de ces reportages, les matériaux de communication qu'il produira seront destinés à appuyer le plaidoyer que poursuit Caritas Internationalis dans la mobilisation des fonds pour la riposte contre cette maladie. Ce Country forum a réuni les directeurs-pays de Cafod, de Caritas des Etats-Unis, de Caritas d'Irlande, de Caritas International Belgique, autour du staff de Caritas Congo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.