Cote d'Ivoire: Lancement de l'opération « Agir pour les jeunes II » - 131.000 jeunes à insérer

4 Septembre 2019

On ne change pas une équipe qui gagne. Mieux, on l'étoffe. La microfinance UnacoopecCI et la Banque Atlantique de Côte d'Ivoire (Baci) vont à nouveau accompagner le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes dans la mise en œuvre de la phase 2 du programme « Agir pour les jeunes ».

Hier, à l'occasion du lancement de ce programme, au Plateau, le ministre Mamadou Touré a remercié les deux partenaires et également la Banque nationale d'investissement (Bni) qui rejoint l'équipe.

Il a expliqué que le programme « Agir pour les jeunes II » s'inscrit dans le cadre précis de la mise en œuvre de l'axe 4 du Programme social du Gouvernement 2019- 2020 relatif à l'autonomisation des femmes et des jeunes.

A cet effet, c'est un objectif de 500 000 opportunités de stages, de formations qualifiantes et de financements de projets qui doivent être mobilisées pour les jeunes sur quatre programmes.

A savoir le programme de développement des compétences ; le programme de mise en stage ; le programme de développement de l'entrepreneuriat des jeunes et le programme de travaux à haute intensité de main d'œuvre.

« L'opération agir pour les jeunes II est un volet important du programme de développement de l'entrepreneuriat des jeunes qui devra permettre, à terme, d'insérer 131 000 jeunes aussi bien dans les activités génératrices de revenus (Agr) que dans les micros et petites entreprises ainsi que dans les projets structurants.

L'opération que nous lançons aujourd'hui (ndlr hier), à savoir le financement des Agr, vise à financer 19.500 jeunes pour un montant global de 11 milliards FCFA », a déclaré Mamadou Touré. Certes, les objectifs de cette deuxième phase, a-t-il convenu, sont ambitieux.

Mais il s'agit d'un dispositif qui a été éprouvé et qui a produit des résultats encourageants lors de sa première édition entre 2015 et 2016, avec un taux de remboursement de 84%. Pour cette 2ème phase, un taux de remboursement minimum de 95%, a-t-il annoncé, est visé.

Les projets seront financés à hauteur de 1.000 000 F CFA pour les projets individuels et 2 500 000 FCFA pour les projets collectifs.

Pour bénéficier de l'opération, les personnes dont l'âge varie entre 18 et 40 ans doivent se faire enrôler physiquement dans les agences régionales de l'Agence emploi jeunes, les guichets emplois, les agences Coopec.

La période d'inscription est prévue du 9 au 16 septembre 2019. L'émissaire du gouvernement a profité de l'occasion pour mettre fin à la polémique concernant la somme de 141,862 milliards FCFA avancée pour l'ouverture des guichets emplois jeunes.

Cette somme, a-t-il précisé, concerne les 342 560 opportunités d'emplois, de mise en stage et d'insertion trouvés dans le cadre des 4 programmes.

L'ouverture des guichets emplois « chargés de porter aux jeunes ces opportunités sur toute l'étendue du territoire », n'a coûté que 126 millions FCFA, a-t-il déclaré. Et, à ce jour 45 guichets ont été installés, 70 communes sont prêtes pour installer les leurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.