Maroc: Décélération du résultat net de Sonasid au premier semestre

Le résultat net de la Société nationale de sidérurgie (Sonasid) s'est élevé à 5 millions de DH (MDH) au premier semestre de l'année en cours, contre 35 MDH durant la même période de l'année 2018.

Durant le premier semestre, le chiffre d'affaires (CA) s'est, quant à lui, établi à 1,814 milliard de DH (MMDH) contre 1,959 MMDH durant la même période de l'année 2018, indique l'entreprise dans un communiqué sur ses indicateurs d'activités.

En raison d'une combinaison de facteurs externes, à savoir un environnement macroéconomique affaibli, une surcapacité soutenue de l'industrie sidérurgique mondiale et des mesures tarifaires imposées par les Etats-Unis, à l'origine d'un accroissement des importations au Maroc en provenance d'Europe du Sud et de Turquie, le CA du deuxième trimestre de Sonasid a été impacté fortement par la baisse des prix de vente, relève le communiqué.

Sonasid a, toutefois, réussi à atténuer partiellement cet effet grâce aux optimisations opérationnelles réalisées ayant généré des économies d'environ 30 MDH, ajoute la même source.

Au volet des investissements, Sonasid fait savoir que le montant des investissements réalisés au cours du premier semestre 2019 est de 14,7 MDH contre 3 MDH au cours de la même période en 2018, ajoutant que ces investissements sont principalement destinés à la sécurité et aux améliorations opérationnelles, rapporte la MAP.

La situation de la trésorerie reste solide avec une position de cash à hauteur de +21 MDH à fin juin 2019 contre un endettement de 14 MDH à fin juin 2018. Cette variation s'explique essentiellement par une amélioration de la gestion du compte clients.

Sonasid continuera, au cours du second semestre, à prendre des mesures en vue d'optimiser ses activités, en mettant l'accent sur la réduction des coûts et l'amélioration de ses parts de marché.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.