Congo-Kinshasa: Inhumée à Kinshasa - Françoise Pembe Mabila Ngwakombe, les derniers hommages !

Pasteur à l'Eglise Arche de l'Alliance Masina Petro Congo et Agent à la SENAPI, Maman Françoise Pembe Mabila Ngwakombe, est passée de vie à trépas depuis lundi 26 août 2019, succombant à une longue maladie.

La douloureuse nouvelle aura, au passage, brisé les cœurs du commun des mortels, infligeant ainsi à son mari Zacharie Ngwakombe, désormais veuf, aux enfants et aux petits-enfants, à la famille biologique et spirituelle, à des amis et connaissances, une peine inexplicable que seuls les orphelins sauraient comprendre ce sentiment pénible et difficile à oublier.

Au moment de l'enterrement, nul ne pouvait accepter cette séparation. Ni son veuf, ni ses propres enfants. Personne. Maman Françoise dort dans son nouvel appartement situé à la nécropole entre terre et ciel. Paix à son âme !

Née le 30 octobre 1956 à Mapangu (Kasaï), fille de Mabila Kayonge et de Idiamah Ngondo, originaire du village de Shanga, secteur Mapangu, dans le territoire Ilebo province du Kasaï, Maman Pasteur Françoise étaient mariée à Zacharie Ngwakombe Bahek, mère de 8 enfants, dont 5 filles et 3 garçons. Elle fût une servante de Dieu qui avait voué sa vie à l'Eternel. Femme de foi, forte, sociale, bienveillante, aimable, accueillante et battante, telles sont les qualités témoignées à son égard par des personnes venues rendre des derniers hommages.

La levée du corps de la morgue de l'hôpital du Cinquantenaire et recueillement sur place se sont déroulés en date de mercredi 4 septembre 2019. Son exposition a été faite à l'Eglise Arche de l'Alliance Masina Petro Congo. De là, l'officiant du jour n'a pas manqué de prêcher la résurrection que le Seigneur promet à ceux qui manifestent l'obéissance. Les derniers hommages douloureux rendus, Maman Françoise Pembe Mabila Ngwakombe se repose à la nécropole entre terre et ciel à quelques encablures de la N'sele.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.