Gabon: Une bricole pour préparer la rentrée scolaire...

5 Septembre 2019

À la grande période de vacances, les élèves et étudiants cherchent à se faire un peu d'argent en travaillant, afin de préparer la rentrée. Ils entreprennent cette démarche pour un tant soit peu soulager les parents qui font des pieds et des mains pour subvenir à leurs besoins quotidiens. C'est le cas des jeunes Maxime Nzamba Angoué et Pierre Obame Ngoma que nous avons accompagnés au lieu de leur bricole .

Après avoir passé neuf (9) mois sur le banc de l'école avec l'implication que cela demande, les élèves ou étudiants gabonais travaillent en période de vacances pour préparer la rentrée scolaire qui est souvent pénible pour les parents. Nous avons été au contact des jeunes Maxime Nzamba Angoué et Pierre Obame Ngoma pour voir comment ils se débrouillent pour préparer la rentrée académique qui se profile à l'horizon.

C'est sur un chantier en construction d'une maison étage (R+1) que nous trouvons les jeunes. Ils travaillent sur le chantier depuis trois jours en qualité d'aide maçon. Cette bricole manutentionnaire est certes difficile, mais les jeunes sortent du chantier tous les après-midi avec le sourire. Il faut dire que les bonnes conditions de traitement du responsable du chantier satisfait les travailleurs. << Nous commençons le boulot à 7h30mn pour à trois heures de l'après-midi. Et durant la pause que nous avons à midi le chef nous donne à manger et à ses frais. Je crois qu'il fait tout ça pour nous booster>> , nous informe le jeune Nzamba Angoué Maxime (élève au centre Basile Ondimba en filière pâtisserie) .

Ils ont certes débusqué une bricole avec du retard. Mais, ils disent vouloir profiter de ce mois de travail pour assumer certaines charges inhérentes à la scolarité, les fournitures ou encore la tenue scolaire. << Avec la somme d'argent que je vais percevoir à la fin du job, je vais m'acheter ma tenue et quelques livres de classe de seconde>> , nous dit Obame Ngoma Pierre (de passage en classe de seconde au Lycée E.P.I de Nzeng-ayong).

Ces jeunes élèves du centre Basile Ondimba et du Lycée E.P.I, ont fait le choix de travailler pour soulager les parents. Cette initiative est à féliciter, quand on pense que beaucoup glandent à longueur de journée dans les quartiers ou s'adonnent à des activités de vol de téléphone de portable que nous avons dénommé au Gabon "open tayame" .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.