Cameroun: Mondial féminin U-18 de volleyball - Le pays défie la Chine

La rencontre se tient ce jour dans la ville égyptienne d'Ismaïlia.

Pour les jeunes volleyeuses de la sélection nationale féminine des moins de 18 ans, c'est le grand jour. Elles affrontent aujourd'hui la Chine au Mondial de la catégorie en Egypte. La rencontre va se dérouler dans la ville d'Ismaïlia qui a vu débarquer les deux équipes mardi dernier. Pour les jeunes Lionnes du volley, il sera question de transcender le stress et l'adrénaline qui entourent une entame de compétition. Et surtout, les adolescentes entraînées par Rose Beleng devront capitaliser plus de deux mois de stage intensif à Yaoundé.

Avant de déposer leurs valises au Tolip hôtel d'Ismailia, l'équipe du Cameroun était depuis le 30 août dernier au Caire. C'était à la faveur d'un stage d'acclimatation. Les 12 joueuses qui ont pris le départ de Yaoundé ont été rejointes sur place par Ruth Bibimbe et Davina Ngameni. Ces deux récentes médaillées d'argent avec l'équipe A aux 12e Jeux africains au Maroc, ont bénéficié d'un temps de repos. Ceci avant de réintégrer les séances d'entraînement. Avec son groupe au complet, le Cameroun a disputé trois matchs amicaux.

Les jeunes Lionnes ont fait jeu égal deux sets partout face à la RDC (18-25, 25-21, 22-25, 25-15). Par la suite, elles se sont frottées à deux équipes séniors du championnat d'élite égyptien avec une défaite 3-1 devant le Zamalek (19-25, 25-16, 21-25, 21-25) et une victoire 3-2 face au Shooting Club (25-20, 21- 25, 23-25, 25-12, 27-25). En rappel, dans ce Mondial féminin U18 de volley, le Cameroun est logé dans le groupe A en compagnie du Brésil, de la Chine, de l'Egypte et du Porto Rico. La compétition s'achève le 17 septembre prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.