Guinée: Kabélè Camara - « Je souhaite qu'Alpha Condé débarque très tôt "les passagers clandestins"»

Alpha Condé
5 Septembre 2019

Le projet de modification de la Constitution guinéenne continue à suscité des débat sur la scène politique du pays.

En marge d'une rencontre la semaine dernière des ténors du Front Nationale pour la Défense de la Constitution (FNDC), le président du parti Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD), Abdoul Kabélé Camara a invité le président de la république de se référer de trois raisons pour renoncer au projet de nouvelle constitution.

Par la même occasion, l'ancien ministre de la sécurité et de la protection civile a indiqué son souhait envers des "passagers clandestins" dans le gouvernement d'Alpha Condé.

Selon lui, le FNDC est une union consolidée et sera renforcée en dépit de ce que les uns et les autres détracteurs pouvaient espérer que le FNDC serait un feuil de paille. Le FNDC est là et restera là et continuera le combat par la grâce de Dieu.

« Mes chers frères et sœurs, trois raisons devraient amener le président de la république et son parti à ne pas initier ce projet bancable.

La première liée à son passé politique, tous ceux qui ne sont pas sûr pour la démocratie en Guinée, la plupart réclamaient l'alternance en Guinée. Alors, on peut permettre en parfaite contradiction avec son passé politique.

La deuxième raison, liée au serment de l'engagement qu'il a pris après son investiture et le moment de son investiture et également en 2015. Il a pris l'engagement de respecter et de faire respecter la constitution de 2010 en face de l'opinion nationale et internationale.

Alors il doit respecter le non renouvèlement de mandat après 10 années sous deux mandats comme là dit dans la constitution.

Est-ce qu'il devrait tenter de renverser la vapeur en vue d'une magistrature à vie ? N'a-t-il pas combattu les autres hier pour cela ? Alors, il doit rester conforme à ses engagements vis-à-vis du peuple de Guinée.

La troisième raison le peuple de Guinée, c'est l'absence du peuple de Guinée vis-à-vis de son président.

Le peuple de Guinée espère voir un jour, le président de république sortant en train de passer le relai à son successeur, la main dans la main de son successeur pour offrir une belle image d'alternance démocratique à la Guinée », a-t-il déclaré qui a été suivi par des acclamations de la foule présence dans la salle.

Poursuivant son intervention, Maitre Kabelet s'est attaquer à certains membre du gouvernement, qu'il a qualifié des "passagers clandestins".

« Je sais qu'il intégrera ces différentes raisons et tous ceux qui l'entour, ceux-là que je qualifie de passage clandestin, qui sont-là aujourd'hui, tout simplement pour satisfaire leur besoin, pousser le chef de l'Etat à la catastrophe.

Je souhaite qu'il les débarque très tôt pour faire face à son devoir vis-à-vis du peuple de Guinée, aux respects de ses engagements et c'est ce que ce peuple attend de lui », a-t-il souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.