Burkina Faso: Cour de cassation - Le président Kondé installé

Nommé premier président de la Cour de cassation à l'issue de la deuxième session ordinaire de l'année en cours (les 23 et 24 mai) du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), le magistrat de grade exceptionnel Mazobé Jean Kondé a officiellement été installé dans ses nouvelles fonctions le jeudi 5 septembre 2019 à Ouagadougou.

En rappel, la Cour de cassation est la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire. Juridiction suprême, elle a pour mission de contrôler l'exacte application du droit par les tribunaux et les Cours d'appel, garantissant ainsi une interprétation uniforme de la loi.

Créée au Burkina en mai 2000 à la faveur des réformes de la justice, la Cour de cassation se présente tout simplement comme gardienne du droit dans l'ordre judiciaire.

La cérémonie d'audience solennelle présidée par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a connu la présence de hautes personnalités politiques et administratives de l'Etat.

Le nouveau promu premier président de la Cour de cassation, en remplacement de Thérèse Traoré/Sanou, à ce poste depuis juillet 2014 et admise à faire valoir ses droits à la retraite, est du même coup le président du CSM.

Il faut noter que le rôle dudit Conseil consiste à garantir l'indépendance de la justice, à donner son avis sur toutes les questions touchant à l'indépendance de la magistrature et à l'exercice du droit de grâce.

Pour le Premier ministre, le choix du nouveau premier président de la Cour de cassation étant fait par ses pairs, cela est un témoignage de l'indépendance véritable de la justice sous nos cieux.

Il a par conséquent félicité le magistrat Kondé pour cette confiance placée en sa personne, non sans lui avoir formulé ses encouragements et souhaits de réussite dans ses nouvelles fonctions, qu'il juge d'ores et déjà très absorbantes.

Conscient de cela, Mazobé Jean Kondé, après sa prestation de serment devant les grands juges, s'est engagé à travailler à mériter cette confiance, en relevant les défis qui ne manqueront certainement pas de se faire jour.

L'accompagnement de ses collaborateurs aidant, il ne doute pas que la vaillance sera bien au rendez-vous pour lui permettre d'enregistrer des résultats probants pendant son mandat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.