Congo-Brazzaville: African music forum - Roga-Roga, Biz Ice, Makhalba Malechek et les Bantous de la capitale seront présents

Plus de vingt artistes issus de plusieurs pays sont attendus les 17 et 18 septembre dans la capitale congolaise, dans le cadre de la deuxième édition de l'évènement qui mettra l'accent sur l'économie musicale.

Organisé par le label de production international Bomayé Musik en partenariat avec les instituts français de Brazzaville et de Kinshasa ainsi que Les Dépêches de Brazzaville, African music forum (Amf) réserve un programme très riche et alléchant. En effet, au cours de ces moments d'échange sur l'industrie musicale en Afrique, le public aura droit aux tables rondes et aux séances de keynotes (logiciel de présentation développé par Apple).

Les grands noms de la culture et de la musique congolaise en particulier et africaine en général participeront à cette manifestion qui servira d'interface entre les musiciens, managers et producteurs à l'ère du numérique. Parmi les invités aux tables rondes, il y aura Ange Edgar Pongault (Les Dépeches de Brazzaville), Bebert Etou (Bebert Etou prod), Faustin Nsakanda (manager de Zao), José Da Silva (Sony music), Sidiki Karimou (Blue Diamond), Philo Maya (Bomayé musik) Claver Lembouka (directeur des arts et de la cinématographie) et bien d'autres.

Sont programmés sur scène, les artistes comme Roga-Roga, Les Bantous de la capitale, Mlg Mochristo, Fannie Fayar, Biz Ice ainsi que Sheryl Gambo. L'accès est totalement libre.

Notons que la première édition s'était déroulée à Kinshasa, l'année dernière, tandis que cette deuxième se tient à Brazzaville d'abord puis à Kinshasa, du 19 au 21 du mois en cours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.