Bénin: Le gouvernement béninois légèrement remanié

Aucune personnalité de l'opposition béninoise n'a été appelée dans cette équipe de 24 ministres, rendue publique à la télévision nationale jeudi soir. Ce n'est pas vraiment une surprise : le dialogue annoncé au lendemain des élections législatives non inclusives n'a pas beaucoup avancé.

Le remaniement ressemble à un réajustement. Trois ministres seulement sont remerciés. Les poids lourds, les fidèles et les alliés sont maintenus.

Six nouvelles personnalités font tout de même leur entrée. La plupart arrivent des deux blocs soutiens du chef de l'État et qui ont participé aux législatives.

Jean-Michel Abimbola en fait partie. Il est nommé ministre de la Culture et du Tourisme. Deux secteurs qu'il enlève à Oswald Homeky, un des préférés du président Patrice Talon, qu'on disait intouchable.

Le jeune Homeky concentrait la Culture, le Tourisme et le Sport. Il ne lui reste que le Sport à gérer, ce qu'il a le mieux réussi jusqu'ici.

« C'est un non-événement », critique un opposant, qui conclut que c'est du « recyclage » et « beaucoup de bruit pour rien ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.