Algérie: Coordination entre plusieurs ministères pour faire face aux risques des pesticides

Mostaganem — La ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatima Zohra Zerouati, a fait état jeudi à Mostaganem d'une coordination entre plusieurs départements ministériels pour faire face au risque des pesticides.

En marge de sa visite dans la wilaya, Mme Zerouati a indiqué à la presse qu'il existe une coordination entre les départements ministériels concernés par le dossier des pesticides notamment ceux de l'Intérieur, de la Santé, de l'Agriculture et de l'Environnement. "Le but est de mettre en place un plan de coopération pour lutter contre le risque des pesticides", a-t-elle précisé.

"La loi stipule que toute substance dangereuse, telle que les pesticides, doit être éliminée par l'entreprise qui la détient. Seulement, dans certaines situations, ces parties sont incapables de le faire", a relevé la ministre, tout en assurant que leur élimination (déchets dangereux) doit avoir lieu et que le ministère y apportera sa contribution.

S'agissant des déchets spéciaux, la ministre a assuré que plusieurs wilayas ont été dotées d'incinérateurs répondant aux normes techniques d'élimination des produits dangereux et que des investissements locaux existent dans ce domaine. Par contre, d'autres déchets restent à la charge de leurs propriétaires.

Au cours de sa visite à Mostaganem, la ministre a inspecté plusieurs projets tels que le CET de la commune de Hachem (Sayada) et le projet de remplacement, pour les besoins de l'éclairage public, des ampoules ordinaires par des lampes à économie d'énergie (LED).

La ministre a également supervisé de nombreuses activités et manifestations environnementales au niveau du parc d'attraction "Mosta land" et à la maison sylvicole de Stidia.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.