Mauritanie: Le nouveau Premier ministre présente son programme

Le Parlement mauritanien est en session extraordinaire au cours de laquelle le nouveau Premier ministre a notamment présenté le programme du gouvernement pour les 12 prochains mois.

Un programme inspiré des engagements électoraux pris par le nouveau président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani.

Devant les élus du peuple, le Premier ministre rappelé tous les engagements pris par le chef de l'État en juin dernier lors de la campagne pour la présidentielle : consolidation de l'unité nationale, lutte contre les disparités sociales, une meilleure répartition des ressources nationales entre les composantes du pays et une justice indépendante.

Ismael Ould Bodé Ould Cheikh Sidiya a insisté sur la place de la sécurité dans le programme du gouvernement : « En matière de défense et de sécurité, le gouvernement s'attèlera à traduire dans les faits la priorité accordée par le président de la République à la préservation de l'intégrité territoriale, à la protection des citoyens et à la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. »

L'opposition sceptique

L'autre défi pour les nouvelles autorités est la réforme du système éducatif. Le Premier ministre a promis d'entamer le processus prochainement.

Mais Ladji Traoré, un parlementaire de l'opposition, se dit sceptique : « Un pays sans éducation, où va-t-il ? Tout le monde est d'accord aujourd'hui pour dire qu'il n'y a pas de système éducatif conséquent en Mauritanie.

Les principaux responsables envoient leurs propres enfants, dans les écoles privées ou à l'étranger. Il faut qu'il y ait un véritable dialogue pour faire un état de cette situation et que les décisions soient appliquées effectivement. »

Le projet de programme du gouvernement sera examiné et soumis au vote samedi prochain. Les partis de la majorité présidentielle dominent le Parlement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.