Cote d'Ivoire: Interpellée par la PJ pour ses propos sur la toile/ Lolo Beauté - « Pas de panique, ce n'est juste qu'une interpellation »

5 Septembre 2019

Le Procureur de la République Richard Adou a dévoilé le 4 septembre, des décisions prises par le parquet concernant les publications tendancieuses et autres infractions pénales faisant rage sur la toile.

Interpelée dans ce contexte par la police judiciaire, Lolo Beauté, la blogueuse ivoirienne très célèbre sur la toile, dans une vidéo publiée hier a réagi.

La conceptrice de la fameuse expression "tranquillement tranquille" a appelé ses fans à rester sereins. « Pas de panique, ce n'est juste qu'une interpellation. Mettre en garde une personne pour lui demander d'arrêter certaines choses ne veut pas dire qu'il y a un mandat d'arrêt contre elle.

Quand on dit que le procureur a besoin de Lolo Beauté, cela ne veut pas dire qu'elle ira en prison. Et d'ailleurs, pourquoi irai-je en prison ? Lolo a tué quelqu'un ?

A-t-elle eu des propos incitant à la haine ? Je voudrais juste rassurer mes fans que c'est juste une interpellation et un appel à la modération dans mon langage », a-t-elle indiqué.

Avant toutefois de mettre en garde : « Si quelqu'un m'attaque, je répondrai avec des mots très vulgaires.

J'insulte et j'insulterai car sur la toile, la blogueuse la plus insultée c'est bien Lolo beauté », a asséné la "tranquillement tranquille", Lolo Beauté, sœur du non moins célèbre sur la toile, le Révérend Camille Makosso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.