Cote d'Ivoire: 5e Rgph - Environ 40 000 agents seront recrutés pour la réussite du projet

5 Septembre 2019

La mise en œuvre du 5e Recensement général de la population et de l'habitat (Rgph) avance bien. Hier, au Plateau, son Comité technique a procédé à sa toute première réunion.

Un rendez-vous qui a mobilisé tous les acteurs impliqués dans ce projet, notamment le ministère du Plan et du Développement, les Partenaires techniques et financiers (Ptf), la société civile, l'Institut national de la Statistique (Ins), l'Ecole nationale supérieure de statistique et d'économie appliquée d'Abidjan (Ensea). Objectif : présenter aux acteurs l'évolution des travaux du recensement.

En attendant la phase du dénombrement prévue dans le premier trimestre 2020, selon le représentant le ministre du Plan et du développement, Yéo Nahoua, plusieurs activités ont déjà démarré pour mener à bien ce projet.

Il s'agit, entre autres, des travaux préparatoires, de la cartographie censitaire qui se déroule à Abidjan et dans tout le pays.

Ce recensement, explique le représentant du gouvernement, devrait permettre à la Côte d'Ivoire « de suivre efficacement ses performances économiques et le niveau de ses investissements ».

Le Rgph devrait également permettre, toujours selon lui, d'améliorer la connaissance des caractéristiques démographiques et socio-économiques de la population ivoirienne (estimée à 25 millions) et de sa dynamique.

Après le Rgph de 2014 « qui avait souffert d'insuffisances et de problèmes techniques » comme le fait remarquer Siriki Zanga Coulibaly, coordonnateur technique du 5e Rgph, le gouvernement et ses partenaires ont décidé d'anticiper l'organisation d'une nouvelle opération.

Environ 40 000 agents seront recrutés et des milliers de tablettes et ainsi que des centaines d'engins roulants (voitures, motocyclettes) mobilisés pour la phase du dénombrement qui devrait démarrer dans le premier trimestre 2020.

Coût de cette opération : 23,9 milliards de FCfa. Elle est financée par l'Etat, le groupe de la Banque africaine de développement (Bad), la Banque mondiale et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea).

Cette première réunion du Comité technique du Rgph intervient moins d'une semaine après la mise en place du réseau des journalistes et la plateforme de collaboration avec les groupements de presses.

Les hommes des médias auront pour mission d'accompagner ce recensement. Selon des sources proches du dossier, entre juillet et septembre 2020, sortiront les premiers résultats et les résultats définitifs avant la fin de la même année.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.