Cameroun: Mondial U18 de Volley-ball (D) - Le pays dominé et battu par la Chine

Le Cameroun a été dominé 3 sets à 0 ce jeudi par la Chine lors de son entrée en lice pour le compte du Championnat du monde de Volley-ball U18 féminin.

Débuté ce jeudi 5 septembre en Egypte, le Mondial féminin U18 de Volley-ball se poursuit jusqu'au 14 septembre. Les Lionnes du Cameroun ont été battues par les Chinoises lors de leur première sortie du tournoi. Complètement dominées par l'adversaire durant la rencontre, les Camerounaises se sont inclinées sur un score de 3 sets à 0 (25-14, 25-16, 25-12). Interrogé à la fin de la partie, le sélectionneur camerounais Rose Beleng est revenu sur le match dans son ensemble.

« Je ne pense pas que l'équipe était mauvaise, c'est l'adversaire qui était plus fort. C'est une équipe qui joue très vite, elle joue beaucoup en basket rapide et elles sont grandes. Je pense aussi que mes joueuses ont été prises par l'ampleur de la compétition, et certainement aussi par les clichés des projecteurs. La compétition est trop médiatisée », a confié Rose Beleng avant de continuer.

« Je pense que demain contre l'Egypte, on fera mieux qu'aujourd'hui. Le match contre l'Egypte est à notre portée. Je sais que l'Egypte a progressé. Nous avons vu quelques clichés de ses matchs, on a vu comment cette équipe joue. Nous aussi on a progressé, c'est un match qui sera intéressant à jouer et nous aurons la possibilité de plus déranger l'Egypte que la Chine aujourd'hui », a rassuré Beleng.

Les Lionnes du Cameroun feront leur deuxième sortie ce vendredi 6 septembre face au pays organisateur, l'Egypte avant de retrouver le Brésil et le Porto Rico.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.