Burkina Faso: Le magnat du ciment Inoussa Kanazoé vise à rafler le marché du ciment sur la plateforme aéroportuaire Donsin

Selon des informations en possession de Confidentiel Afrique, le géant du ciment Cimfaso, que dirige l'homme d'affaires burkinabé Inoussa Kanazoé a dans le viseur le juteux marché de l'approvisionnement en ciment pour la plateforme aéroportuaire Donsin en construction.

Toutefois, la concurrence des autres cimentiers risque fort bien de perturber ses cartes. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le dossier de ce potentiel et juteux marché du ciment pour les besoins des travaux de construction du deuxième aéroport international Donsin est bien suivi par certains officiels du palais Kosyam de Ouagadougou qui manœuvreraient à fond pour influer sur le choix du futur heureux adjudicataire.

En embuscade, le cimentier marocain CIMAF qui jouit de solides connexions au palais de Kosyam est à la manœuvre pour rafler ce marché.

Seule fausse note, le cimentier marocain peine à faire sortir de terre sa cimenterie prévue à Bobo Dioulasso (deuxième ville du pays) d'un coût d'investissement de 38 millions d'euros. Conformément à ses engagements auprès de l'État burkinabé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.