Cameroun: Réhabilitation - Cinq tronçons en attente

Un marché déjà attribué à une entreprise de la place pour redonner une seconde vie à ces axes routiers.

Un communiqué du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, a fait le tour des réseaux sociaux durant le week-end dernier. Il redonne espoir aux populations de la ville de Douala en général, et à celles de l'arrondissement de Douala 5e en particulier.

En effet, celui-ci annonce la réhabilitation de certains axes routiers dans un état de dégradation très avancée, dont les tronçons concernés par les travaux : Total-cité des Palmiers, Hôpital chinois, Eglise presbytérienne du Cameroun Beedi, Hôpital général de Douala, Total Makepe, pharmacie de la Patience et Parcours Vita de Douala.

Le même communiqué prévoit l'aménagement des voies de contournement et demande aux usagers de la route de faire preuve de compréhension, et de se conformer aux modalités provisoires de circulation afin de faciliter la fluidité du trafic sur les tronçons concernés par les travaux.

Une descente a été effectuée sur le terrain le lundi 26 août dernier, pour mesurer l'ampleur de la situation, avec comme points saillants les zones Total Makepe et Hôpital général de Douala. Le spectacle sur cet axe est vraiment désolant et alarmant.

Certains types de véhicules, les berlines notamment, ne s'y risquent plus, de peur de se retrouver dans le garage le plus proche pour des réparations. Et même pour les gros porteurs, les 4x4 et autres téméraires, le risque est réel.

Des habitants de cette partie de la ville de Douala, rencontrés ce lundi 26 août 2019 en milieu de matinée, espèrent que ce communiqué du délégué du gouvernement n'est pas un effet d'annonce, mais se transformera en réalité. Pour permettre aux usagers de ces axes, d'y circuler - enfin - s

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.