Afrique du Sud: L'athlète sud-africaine Caster Semenya va se mettre au foot

Caster Semenya, double médaillée d'or et triple championne du monde du 800 mètres, va se mettre au football, suite à un long bras de fer avec la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) concernant son hyperandrogénie. La Sud-Africaine, privée de Championnats du monde 2019 en raison des nouvelles règles de l'IAAF, compte bientôt jouer avec un club de Johannesburg. La demi-fondeuse, qui a commencé les entraînements de foot, a récemment indiqué qu'elle espérait néanmoins poursuivre sa carrière d'athlète.

Caster Semenya a rejoint un club de football et par n'importe lequel, puisque qu'il s'agit du JVW de Johannesburg, qui appartient à la capitaine de l'équipe nationale sud-africaine de foot, Janine Van Wyk.

À 28 ans, Caster Semenya a donc commencé à chaussé les crampons, et s'est entraînée en début de semaine, avec sa nouvelle équipe. Elle ne pourra cependant pas jouer de matches avant 2020, car les inscriptions pour la saison étaient déjà bouclées.

L'athlète hyperandrogène s'est dite très reconnaissante de cette offre et du soutien de l'équipe. Elle a déclaré avoir « hâte que cette nouvelle aventure commence» et espère «contribuer au succès du club ».

Comme Usain Bolt

Caster Semenyana avait glissé des indices sur sa possible reconversion, le mois dernier, après avoir appris qu'elle serait privée des Championnats du monde de Doha, suite à la victoire de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) devant la justice suisse.

L'intéressée avait affirmé ne pas envisager prendre sa retraite, et avait évoqué le foot ou le rugby pour poursuivre sa carrière de sportive.

Et choisissant le ballon rond, la Sud-Africaine suit le même parcours qu'Usain Bolt. En espérant que sa reconversion soit moins éphémère : la star jamaïcaine du sprint avait dû raccrocher au bout de quelques mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.