Congo-Kinshasa: Quand Robert Mugabe volait au secours de Laurent-Désiré Kabila

En RDC, l'ex-président de la République, Joseph Kabila, s'est souvenu de l'action salvatrice de l'ancien président zimbabwéen Robert Mugabe envers Kinshasa, en 1998. Son père, Laurent-Désiré Kabila, était alors au pouvoir.

« Nous garderons à jamais le souvenir de ce digne fils de l'Afrique qui a volé au secours de notre pays victime d'une agression extérieure », a réagi Joseph Kabila à l'annonce de la disparition de Robert Mugabe, vendredi 6 septembre.

Nous garderons à jamais le souvenir d'un digne Fils de l'Afrique qui a volé au secours de notre pays, alors victime d'une agression extérieure. Le continent vient de perdre l'un des grands panafricanistes, un héros de la lutte pour l'indépendance #Mugabe #Zimbabwe

Pour mémoire, début août 1998, Laurent-Désiré Kabila, installé au pouvoir depuis quelques mois mais doit faire face à une guerre imposée par ses anciens alliés, les mêmes qui l'avaient aidé à renverser le maréchal Mobutu. Priés de retourner dans leurs pays sans préavis, les militaires rwandais et ougandais ainsi que d'autres mercenaires étrangers se regroupent alors à l'est de la RDC et déclenchent une guerre qui menace sérieusement le régime de Laurent-Désiré Kabila. On croit tout espoir perdu, y compris pour la capitale Kinshasa...

C'est alors que Robert Mugabe répond spontanément à l'appel des autorités congolaises, explique un ancien compagnon de Laurent-Désiré Kabila. Selon ce témoin, l'arrivée des troupes zimbabwéennes sur le champ de bataille a été d'un grand apport et c'est Emmerson Mnangagwa, l'actuel président du Zimbabwe, qui coordonnait ce contingent.

Ce qu'a confirmé Jeannot Kongolo Mwenze, ancien ministre de l'Intérieur puis de la Justice de Laurent-Désiré Kabila. Pour lui, cette contribution du Zimbabwe de Robert Mugabe avait commencé bien avant la guerre dite d'agression. Pendant la progression de l'AFDL, explique l'ancien ministre, le Zimbabwe fournissait des avions pour nos déplacements à l'intérieur du pays alors nous n'avions pas encore pris le pouvoir. Pour lui, Robert Mugabe est un maître qui ne trahissait jamais.

Contribution gratuite ? A cette question, certaines sources qui préfèrent l'anonymat évoquent la Sengamines, une société d'exploitation du diamant installée dans le Kasaï avec des parts zimbabwéennes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.