Afrique: Samuel Eto'o - Officiel, le Camerounais range définitivement ses crampons

Photo: Facebook
Samuel Eto'o

Au moment où le monde du football l'attend le moins, la nouvelle a fait effet d'une bombe. Depuis hier, le Camerounais Samuel Eto'o a annoncé sa retraite via son compte Instagram.

En effet, c'est à travers une courte phrase que le natif de Douala a pris court tout le monde. Alors qu'il était en fin de contrat avec Qatar SC, Eto'o a décidé de ne plus entamer un nouveau challenge à 38 ans.

« The End, vers un nouveau défi... Merci à vous tous, big love », a-t-il posté sur Instagram. Une page qui se tourne.

Samuel Eto'o aura marqué le football avec ses prestations de hautes factures dans des clubs huppés. Le désormais ex joueur a soulevé beaucoup de trophées collectifs. Entre autres deux CAN (2000, 2002), 3 Ligue des Champions (2006, 2009 avec le Barça et 2010 avec l'Inter). En plus des trophées collectifs, il a remporté 4 Ballon d'Or africain (2003, 2004, 2005, 2010).

Pour rappel, Eto'o a inscrit 56 buts en 118 sélections avec les Lions Indomptables. Avec sa sélection, il a pris sa retraite internationale en 2014. Deux années à retenir désormais : 2014, retraite internationale, 2019, retraite tout court.

Bonne chance Légende dans ta nouvelle vie !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.