Togo: Un employé échappe à la mort à la suite de l'explosion d'un matériel

7 Septembre 2019

C'est un drame qui a fait manifester hier Vendredi la colère du personnel médical et paramédical de ce premier hôpital universitaire du Togo. Selon les faits tels que rapportés par les grévistes, du fait de la vétusté du matériel de travail, un instrumentiste, employé du CHU Sylvanus Olympio, a été grièvement blessé par l'explosion d'un autoclave dans la journée de mercredi et l'infortuné serait actuellement à la réa-polyvalent. Ainsi, par leur manifestation, ces employés ont manifesté bruyamment devant la Direction du CHU leur mauvaise humeur et dénoncé l'état défectueux de ces machines, et réclamé la prise en charge de leur collègue blessé.

D'après les termes de leur communiqué, les manifestants disent « dénoncer, la vétusté des équipements médicaux dans le seul centre de référence au Togo qui nous répondent à aucune norme en vigueur de nos jours, dans une structure de santé moderne... », car, disent-ils, qu'ils parlent « de ces équipements qui sont un danger permanent de mort pour ces utilisateurs et à nos pauvres populations ».

Pour finir, le personnel soignant demande un audit technique, sans délai, des matériels de stérilisations, de diagnostics, de réanimations, des urgences et autres afin d'évaluer les risques qu'ils encourent chaque jour et procéder à leur renouvellement aux normes actualisées pour le centre.

On espère dès lors que cette manifestation de colère trouvera échos favorable près des responsables de ce centre hospitalier et aussi du gouvernement togolais qui depuis huit mois n'a donné de suite favorable aux conclusions des travaux du groupe de travail sur l'amélioration de conditions de vie et de travail des employés qui interviennent dans le secteur de santé, pourtant remis au Chef du gouvernement, Selom Klassou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.