Algérie: Renforcer le partenariat pour la création de spécialités d'excellence dans le secteur des hydrocarbures

Ouargla — Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Belkheir Dada Moussa, a indiqué samedi à Hassi Messaoud (80 km au sud-est d'Ouargla) que son département s'employait à renforcer les possibilités de partenariat pour la création de spécialités d'excellence, notamment dans le secteur des hydrocarbures.

Le ministère de la Formation et de l'Enseignement professionnels "s'emploie à renforcer les possibilités de partenariat avec les opérateurs économiques et à ouvrir de nouvelles perspectives de formation pour la création de spécialités d'excellence, notamment dans le secteur des hydrocarbures, en accord avec les exigences du marché du travail", a précisé M. Dada Moussa en marge de l'inspection d'établissements de formation dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Il a ajouté que son secteur avait une grande expérience dans le domaine de la formation avec des entreprises nationales et étrangères, qui lui ouvre de larges perspectives de partenariat.

Le ministre a ainsi inspecté le centre de formation de la compagnie "Petrofac" à Hassi Messaoud, qui assure la formation des demandeurs d'emploi dans différentes spécialités, dont l'électricité industrielle, la mécanique industrielle, la soudure de canalisations et la prévention et la sécurité industrielles. Ce centre a formé 842 stagiaires depuis 2011, selon les explications fournies à la délégation ministérielle.

M. Dada Moussa a également inspecté une école de forage relevant de l'Entreprise nationale de forage "ENAFOR", spécialisée dans la formation et l'amélioration du niveau des stagiaires et qui assure des stages professionnels aux étudiants universitaires et aux stagiaires de la Formation professionnelle dans plusieurs spécialités liées aux hydrocarbures.

Le ministre a présidé la cérémonie de signature d'une convention de partenariat et de coopération entre l'ENAFOR et la direction de wilaya de la formation et de l'enseignement professionnels à Ouargla.

Saluant le "rôle majeur" des entreprises pétrolières dans la formation, il a mis en exergue l'importance de la formation par apprentissage.

Ces entreprises jouissent d'une "expérience pionnière" dans ce mode de formation (par apprentissage) qui, a-t-il dit, "draine de plus en plus de jeunes grâce aux nombreux avantages qu'il offre en termes de possibilités d'emploi".

A l'occasion de la rentrée professionnelle, le ministre a annoncé la promotion du centre de formation professionnelle de Hassi Ben Abdallah en Institut national spécialisé dans la formation professionnelle, précisant qu'il assurera une formation dans des spécialités liées aux hydrocarbures.

Après l'inspection, dans la nouvelle ville de Hassi Messaoud, du chantier d'un projet de réalisation d'un centre de formation professionnelle et d'apprentissage, le ministre a inspecté, dans la wilaya déléguée de Touggourt (160 km au nord de Ouargla), une briqueterie (investissement privé) assurant l'apprentissage et offrant des stages dans différentes spécialités à l'instar de l'électricité industrielle, l'électromécanique, la maintenance des engins de chantier, la finance et la comptabilité.

Le ministre a enfin présidé, au sein de la même structure industrielle, la cérémonie de signature de trois (3) conventions de partenariat et de coopération entre la direction de la formation et de l'enseignement professionnels et la direction régionale sud-est "KAHRIF" relevant de Sonelgaz et des opérateurs économiques privés activant dans le domaine du tourisme, de l'hôtellerie et des matériaux de construction.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.